(Lévitique 19)

14:לֹא-תְקַלֵּל חֵרֵשׁ וְלִפְנֵי עִוֵּר לֹא תִתֵּן מִכְשֹׁל וְיָרֵאתָ מֵּאֱלֹהֶיךָ אֲנִי יְהוָה
16:לֹא תֵלֵךְ רָכִיל בְּעַמֶּיךָ לֹא תַעֲמֹד עַל דַּם רֵעֶךָ  אֲנִי, יְהוָה
17:לֹא-תִשְׂנָא אֶת-אָחִיךָ בִּלְבָבֶךָ הוֹכֵחַ תּוֹכִיחַ אֶת עֲמִיתֶךָ וְלֹא תִשָּׂא עָלָיו חֵטְא
18:לֹא תִקֹּם וְלֹא תִטֹּר אֶת בְּנֵי עַמֶּךָ וְאָהַבְתָּ לְרֵעֲךָ כָּמוֹךָ אֲנִי יְהוָה

14- Tu ne maudiras pas le sourd et tu ne placeras rien devant l\’aveugle qui puisse le faire tomber, mais tu craindras ton D.: Je suis le Seigneur
16 Tu ne te feras pas le colporteur de commérages parmi ton peuple et tu ne te dresseras pas sur le sang de ton prochain: Je suis le Seigneur

17: Tu ne haïras pas ton frère dans le secret de ton coeur, tu le reprendras avec assurance mais tu ne te chargeras pas de son péché.
18: Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas aucun ressentiment contre les enfants de ton peuple et tu aimeras ton prochain comme toi même: Je suis le Seigneur.
 
( Veuillez lire le commentaire sur Metzora afin de comprendre l\’article qui va suivre)http://rabbishimon.com/index.cfm/feature/92_21

Le Zohar nous dit que Kedoshim contient la Torah entière. Si le Zohar fait cette déclaration importante, il est nécessaire de nous y arrêter et de savoir pourquoi. Cette partie n\’est pas très grande, mais d\’une immense profondeur spirituelle.

Nous allons tout de suite le comprendre mais laissez moi vous demander ceci.
Lorsqu\’une personne tire sur quelqu\’un pour le tuer mais qu\’il le manque, l\’a t\’il tué ? 

Vous êtes tentés de dire non, puisqu\’il l\’a manqué , il ne l\’a pas tué. Vous avez raison, mais spirituellement vous avez tort. 

Lorsqu\’une personne a le désir de tuer quelqu\’un, il l\’imagine déjà mort et s\’il met son acte en action, il tue l\’autre personne; L\’apparence physique n\’a aucune importance au regard de l\’intention de tuer de la personne.

S\’il avait l\’intention de le tuer et qu\’il s\’arrête en chemin, ce serait différent car il aurait fait un nouveau choix qui aurait annulé le précédent.

Faisons une petite leçon de physique nucléaire.
Le nom de la leçon est « Est ce que la matière existe

Nous savons, grâce aux scientifiques, que chaque atome est entouré d\’un champ électromagnétique qui est pure énergie et non matière. Il y a même un champ autour des électrons et du noyau, ainsi qu\’autour des particules qui forment l\’électron gravitant autour du noyau et ainsi de suite. Les atomes en fait ne se touchent jamais . Ils sont en mouvement constant.

Tout ce que nous voyons et que nous percevons comme matière, n\’est en fait qu\’un reflet de la lumière, projetée sur un écran à l\’arrière de l\’oeil. C\’est une image inversée que notre cerveau a besoin d\’interpréter.

Sans vouloir aller trop loin, je vous demande une fois de plus: est ce que la matière existe? Quelle est la force qui maintient les champs d\’énergie dans un schéma particulier?

J\’espère vous avoir suffisamment préparé pour la déclaration suivante.

Lévitique 19:1
"דַּבֵּר אֶל-כָּל-עֲדַת בְּנֵי-יִשְׂרָאֵל, וְאָמַרְתָּ אֲלֵהֶם–קְדֹשִׁים תִּהְיוּ:
כִּי קָדוֹשׁ, אֲנִי יְקוָק אֱלֹהֵיכֶם"
 
 «Adressez vous à toute la communauté des enfants d\’Israël et dites leur:
Vous serez saints, car Moi le Seigneur, votre D., Je suis sain»

 Il n\’y a ici aucune condition. C\’est simple, soyez sain, car Je suis sain.

Votre forme existe dans l\’espace qui est D. Votre matière individuelle se manifeste par des trames d\’énergie qui font ce que vous êtes. C\’est l\’ensemble de vos désirs qui caractérise votre récipient et qui attire la lumière à l\’intérieur, en liaison interne et externe avec «l\’espace».

Maintenant que vous avez cela en tête, lisez et relisez la Parasha . Vous la comprendrez alors d\’une manière différente, car le mystère vient juste d\’être dévoilé. D. nous fait le don d\’être avec nous à chaque battement de notre coeur Il est sain et tout ce que vous faites, agit sur les trames énergétiques qui utilise la lumière du Créateur pour nous garder en mouvement et pour que l\’ego accompagné de ses désirs se manifeste.

Si nous accomplissons des actions qui ne sont pas saintes, nous contaminons la sainteté à l\’intérieur.

Nous ne pouvons pas maudire les sourds (Lév: 19:14)car nous sortons de la sainteté. Peu importe s\’il nous a entendu ou pas. Si quelqu\’un vole sans se faire prendre, il est toujours un voleur. Si dans ton coeur, tu détestes ton frère (Lév: 19:17), tu n\’as pas besoin de l\’exprimer pour que les effets se manifestent dans ton espace.

De «porter un péché en soi» affecte notre âme ( les trames énergétiques). Lorsqu\’il est dit «il aura son sang sur lui», ce sont les conséquences du péché qui s\’enregistrent dans le sang. Chaque péché élève une barrière entre la lumière et le récipient. Si il n\’y a aucune similitude avec la lumière, l\’ADN est transformé et laisse entrer l\’iniquité.

Rabbi Simon dit dans le Zohar que lorsque l\’iniquité est en ville, de ne pas aller pas sur les marchés ( où se trouvent les gens). Lorsque l\’iniquité se trouve dans l\’espace, il vaut mieux de s\’en tenir écarté.

Chaque personne est responsable de ses propres actions et pour tout ce qui est dans son espace environnant. Lév(19:17) nous enseigne de prendre soin de notre prochain, de s\’assurer qu\’il suit les chemins de la lumière, sinon, nous prendrons en charge ses péchés. Ses actions ont un impact sur l\’espace que nous partageons et nous affectent. Lév(19:18) nous recommande d\’unifier notre espace avec celui des autres, car la lumière ne veut pas se limiter à vous. Le fait de partager nous lie ensemble et permet à la lumière de s\’étendre au delà de nous mêmes.

Imaginez que tout le monde soit encore relié à leurs mères par le cordon ombilical, vous verriez alors un arbre immense de personnes reliées entre elles. La lumière désire que nous atteignons ce point où nous verrons l\’autre comme nous mêmes et aucune séparation existe.

Lév( 19:4) nous demande de ne pas nous tourner vers des idoles. Les idoles sont les «objets» illusoires que nous voulons avoir et auxquels nous voulons être liés. Ils ne sont pas la lumière et nous empêchent d\’être relié à ce qui est important.

Lorsqu\’il est dit que D. nous a créé à son imageבְּצֶלֶם אֱלֹקים בָּרָא אֹתוֹ. Il en est exactement ainsi. Le mot \’image\’ en hébreu \’ְצֶלֶםa la même valeur numérique que le mot \’ arbre\’, עץ C\’est l\’arbre de vie qui en nous et à l\’extérieur. Les idoles sont les illusions qui nous relient à l\’Arbre de la Connaissance, du Bien et du Mal.

Regardez dans le miroir, trouvez la lumière et accrochez vous à elle. Maintenant demandez vous, ce que D. ferait.

Chacun d\’entre nous porte sa propre arme et est prêt à tirer et de ce fait les conflits envahissent notre monde atteint du cancer et qui a perdu sa direction.

Lorsque vous pensez faire mal à quelqu\’un, rappelez vous que vous vous faites mal tout d\’abord à vous . Ne vous tirez pas dessus!

Restez dans la lumière, soyez sains!

 

 

אֵלֶּה מוֹעֲדֵי יְקוָ ק, מִקְרָאֵי קדֶֹשׁ, אֲשֶׁר-תִּקְרְאוּ אתָֹם, בְּמוֹעֲדָם

Voici les saisons fixées par D., ce sont même des convocations saintes

que vous annoncerez lors de leurs saisons attitrées.
 

Le mot מועד ”, ( saison = temps) a une valeur numérique de 120. Il nous connecte aux 12 signes du Zodiaque et aux 10 Sefirot qui contrôlent le flux d\’énergie de chaque constellation.

Tout au long de l\’année, D. nous tient informés de temps particuliers où s\’écoule une énergie spéciale. Il nous demande de les annoncer, prenant ainsi la forme d\’une connexion à cette énergie/à ce temps.

 

Albert Einstein a dit que le temps était une autre dimension, une quatrième dans laquelle nous nous mouvons chaque jour. Notre compréhension du temps, disait il, est basé sur sa relation avec notre environnement. L\’interprétation la plus radicale de sa théorie est que le passé, le présent et le futur ne sont que des inventions de notre imagination qui ont été élaborées par notre cerveau afin que tout ne semble pas se dérouler en même temps.

 

Sa conception d\’espace-temps unifié fonctionne mieux en théorie que dans la réalité. Le temps n\’est pas comme les autres dimensions, principalement parce que nous nous y déplaçons que dans une direction.

 

Pourquoi en est il ainsi? Pourquoi ne pouvons nous pas remonter le temps?

 

La réponse est simple. Si nous ne pouvons pas, c\’est que nous ne devons pas. Le temps existe qu\’au niveau matériel. Le temps n\’existe pas dans les dimensions spirituelles.

Ce n\’est, dans notre monde, qu\’une illusion. La perception du temps varie d\’une personne à l\’autre, d\’un événement à un autre.

 

Le temps fut créé pour nous, afin que nous puissions faire notre «temps». Nous sommes nés dans le temps pour travailler. Nous avons été «poussés» dans la matière , la prison, le travail, afin de pouvoir grandir et recueillir les étincelles de lumière qui furent perdues lors de cette incarnation actuelle ainsi que dans les précédentes.

 

Nous naissons avec une certaine quantité de lumière « préétablie» et de lumière potentielle. Le travail consiste à utiliser la lumière qui est  « installée » pour se connecter à partir de la lumière potentielle. C\’est en faisant des actions positives « Mitzvoth» que nous gardons la lumière que nous possédons. Lorsque nous sortons en dehors de nous mêmes pour aider les autres, nous ajoutons de la lumière venant de la lumière potentielle.

 

La Parasha parle de deux sujets importants. L\’un , la pureté concernant les Cohen et l\’autre, le calendrier des évènements pour l\’exécution des «services»

 

Nous savons que ces services sont en fait nos opportunités de nous connecter à la lumière spéciale qui nous est disponible. Tous les grands thèmes y sont relatés. Le Shabbat, Rosh Hashana, Yom Kippour, Sukkot, Pâque, le décompte d\’Omer et de Shavuot.

 

Les dates sont décrites dans les détails. Elles sont précises et n\’offrent aucune flexibilité. Les dates dans la plupart des vacances civiles peuvent être aménagées et être fixées à des moments plus appropriés. Concernant les vacances Juives, ou devrais je dire concernant le calendrier divin évènementiel, tout est précis. Vous ne pouvez pas, pour le côté pratique, mettre la nuit de Pâque le Dimanche, si elle tombe un samedi par exemple. L\’énergie ne serait tout simplement pas au rendez-vous.

 

La bénédiction du soleil est l\’un des évènements particuliers. La plupart d\’entre vous connaissez la bénédiction de la lune qui est accompli une fois par mois. Il y a un autre cycle du soleil qui survient tous les 28 ans. La prochaine fois ce sera le 8 Avril 2009. Ce sera la veille de la Pâque. Le matin, après avoir cuit le Chametz, il nous faudra nous lier à la bénédiction du soleil, « Birkat Hachama ».

 

Cet événement nous relie à la position initiale du soleil au début de la création. J\’ai été informé que cette fois, le soleil sera aussi à la même position cosmique que le jour où les Israélites quittèrent l\’Egypte, l\’exode, et également à la même position lors du miracle de Purim, lorsque Mordéchaï et Esther ont contourné l\’iniquité de Hamam.

 

Au début de la Parasha, nous lisons que D. demande à Moïse de parler aux prêtres et de leur donner le guide qui les aidera à être purs. Leurs services nécessitent de canaliser la lumière au peuple. Un canal impropre ne peut pas le faire.

 

Certaines communautés ne permettent pas à une personne atteinte de certaines déficiences physiques ( aveugle , bégaiements) ou quelqu\’un qui ne respecte pas le Sabbat, à être appelée à la Torah, le jour du Sabbat.

Il y a certaines règles qui empêchent le Cohen de bénir les cohenim

La raison vient du fait que chaque personne qui monte à la Torah est un messager de la lumière. Il doit être en mesure de canaliser la lumière de ce qu\’il lit à sa congrégation. Si le récipient présente des défauts, il ne peut diriger la lumière dans sa totalité.

 

Les trois principales vacances apparaissent dans cette partie, car les prêtres ont plus de travail en servant les gens. La loi de la Torah stipule que nous devons venir au Saint Temple trois fois par an. A Sukkot, à Pâque, et à Shavuot. Les deux premières sont espacées de six mois; Shavuot vient après avoir compté sept fois sept. C\’est le compte d\’Omer. Après avoir fini le décompte, nous recevons la Torah.

 

Le temps est un outil spécial créé pour que nous construisions les récipients pour attirer la lumière. Nous travaillons six jours pour nous reposer pendant le Shabbat et accueillir la lumière. Par conséquent lors du Seder ( Seder veut dire l\’ordre en hébreu) la nuit de la Pâque, avec Shavuot et Sukkot, nous disposons de jours spéciaux pendant lesquels nous pouvons nous connecter au niveau de lumière le plus élevé qu\’une âme puisse atteindre.

Prenez «  votre temps » et construisez vos récipients. Si vous les façonnez, la lumière viendra.
 

אֵלֶּה מוֹעֲדֵי יְקוָ ק, מִקְרָאֵי קדֶֹשׁ, אֲשֶׁר-תִּקְרְאוּ אתָֹם, בְּמוֹעֲדָם

Voici les saisons fixées par D., ce sont même des convocations saintes

que vous annoncerez lors de leurs saisons attitrées.
 

Le mot מועד ”, ( saison = temps) a une valeur numérique de 120. Il nous connecte aux 12 signes du Zodiaque et aux 10 Sefirot qui contrôlent le flux d\’énergie de chaque constellation.

Tout au long de l\’année, D. nous tient informés de temps particuliers où s\’écoule une énergie spéciale. Il nous demande de les annoncer, prenant ainsi la forme d\’une connexion à cette énergie/à ce temps.

 

Albert Einstein a dit que le temps était une autre dimension, une quatrième dans laquelle nous nous mouvons chaque jour. Notre compréhension du temps, disait il, est basé sur sa relation avec notre environnement. L\’interprétation la plus radicale de sa théorie est que le passé, le présent et le futur ne sont que des inventions de notre imagination qui ont été élaborées par notre cerveau afin que tout ne semble pas se dérouler en même temps.

 

Sa conception d\’espace-temps unifié fonctionne mieux en théorie que dans la réalité. Le temps n\’est pas comme les autres dimensions, principalement parce que nous nous y déplaçons que dans une direction.

 

Pourquoi en est il ainsi? Pourquoi ne pouvons nous pas remonter le temps?

 

La réponse est simple. Si nous ne pouvons pas, c\’est que nous ne devons pas. Le temps existe qu\’au niveau matériel. Le temps n\’existe pas dans les dimensions spirituelles.

Ce n\’est, dans notre monde, qu\’une illusion. La perception du temps varie d\’une personne à l\’autre, d\’un événement à un autre.

 

Le temps fut créé pour nous, afin que nous puissions faire notre «temps». Nous sommes nés dans le temps pour travailler. Nous avons été «poussés» dans la matière , la prison, le travail, afin de pouvoir grandir et recueillir les étincelles de lumière qui furent perdues lors de cette incarnation actuelle ainsi que dans les précédentes.

 

Nous naissons avec une certaine quantité de lumière « préétablie» et de lumière potentielle. Le travail consiste à utiliser la lumière qui est  « installée » pour se connecter à partir de la lumière potentielle. C\’est en faisant des actions positives « Mitzvoth» que nous gardons la lumière que nous possédons. Lorsque nous sortons en dehors de nous mêmes pour aider les autres, nous ajoutons de la lumière venant de la lumière potentielle.

 

La Parasha parle de deux sujets importants. L\’un , la pureté concernant les Cohen et l\’autre, le calendrier des évènements pour l\’exécution des «services»

 

Nous savons que ces services sont en fait nos opportunités de nous connecter à la lumière spéciale qui nous est disponible. Tous les grands thèmes y sont relatés. Le Shabbat, Rosh Hashana, Yom Kippour, Sukkot, Pâque, le décompte d\’Omer et de Shavuot.

 

Les dates sont décrites dans les détails. Elles sont précises et n\’offrent aucune flexibilité. Les dates dans la plupart des vacances civiles peuvent être aménagées et être fixées à des moments plus appropriés. Concernant les vacances Juives, ou devrais je dire concernant le calendrier divin évènementiel, tout est précis. Vous ne pouvez pas, pour le côté pratique, mettre la nuit de Pâque le Dimanche, si elle tombe un samedi par exemple. L\’énergie ne serait tout simplement pas au rendez-vous.

 

La bénédiction du soleil est l\’un des évènements particuliers. La plupart d\’entre vous connaissez la bénédiction de la lune qui est accompli une fois par mois. Il y a un autre cycle du soleil qui survient tous les 28 ans. La prochaine fois ce sera le 8 Avril 2009. Ce sera la veille de la Pâque. Le matin, après avoir cuit le Chametz, il nous faudra nous lier à la bénédiction du soleil, « Birkat Hachama ».

 

Cet événement nous relie à la position initiale du soleil au début de la création. J\’ai été informé que cette fois, le soleil sera aussi à la même position cosmique que le jour où les Israélites quittèrent l\’Egypte, l\’exode, et également à la même position lors du miracle de Purim, lorsque Mordéchaï et Esther ont contourné l\’iniquité de Hamam.

 

Au début de la Parasha, nous lisons que D. demande à Moïse de parler aux prêtres et de leur donner le guide qui les aidera à être purs. Leurs services nécessitent de canaliser la lumière au peuple. Un canal impropre ne peut pas le faire.

 

Certaines communautés ne permettent pas à une personne atteinte de certaines déficiences physiques ( aveugle , bégaiements) ou quelqu\’un qui ne respecte pas le Sabbat, à être appelée à la Torah, le jour du Sabbat.

Il y a certaines règles qui empêchent le Cohen de bénir les cohenim

La raison vient du fait que chaque personne qui monte à la Torah est un messager de la lumière. Il doit être en mesure de canaliser la lumière de ce qu\’il lit à sa congrégation. Si le récipient présente des défauts, il ne peut diriger la lumière dans sa totalité.

 

Les trois principales vacances apparaissent dans cette partie, car les prêtres ont plus de travail en servant les gens. La loi de la Torah stipule que nous devons venir au Saint Temple trois fois par an. A Sukkot, à Pâque, et à Shavuot. Les deux premières sont espacées de six mois; Shavuot vient après avoir compté sept fois sept. C\’est le compte d\’Omer. Après avoir fini le décompte, nous recevons la Torah.

 

Le temps est un outil spécial créé pour que nous construisions les récipients pour attirer la lumière. Nous travaillons six jours pour nous reposer pendant le Shabbat et accueillir la lumière. Par conséquent lors du Seder ( Seder veut dire l\’ordre en hébreu) la nuit de la Pâque, avec Shavuot et Sukkot, nous disposons de jours spéciaux pendant lesquels nous pouvons nous connecter au niveau de lumière le plus élevé qu\’une âme puisse atteindre.

Prenez «  votre temps » et construisez vos récipients. Si vous les façonnez, la lumière viendra.
 
 
(Lévitique 19)

14:לֹא-תְקַלֵּל חֵרֵשׁ וְלִפְנֵי עִוֵּר לֹא תִתֵּן מִכְשֹׁל וְיָרֵאתָ מֵּאֱלֹהֶיךָ אֲנִי יְהוָה
16:לֹא תֵלֵךְ רָכִיל בְּעַמֶּיךָ לֹא תַעֲמֹד עַל דַּם רֵעֶךָ  אֲנִי, יְהוָה
17:לֹא-תִשְׂנָא אֶת-אָחִיךָ בִּלְבָבֶךָ הוֹכֵחַ תּוֹכִיחַ אֶת עֲמִיתֶךָ וְלֹא תִשָּׂא עָלָיו חֵטְא
18:לֹא תִקֹּם וְלֹא תִטֹּר אֶת בְּנֵי עַמֶּךָ וְאָהַבְתָּ לְרֵעֲךָ כָּמוֹךָ אֲנִי יְהוָה

14- Tu ne maudiras pas le sourd et tu ne placeras rien devant l\’aveugle qui puisse le faire tomber, mais tu craindras ton D.: Je suis le Seigneur
16 Tu ne te feras pas le colporteur de commérages parmi ton peuple et tu ne te dresseras pas sur le sang de ton prochain: Je suis le Seigneur

17: Tu ne haïras pas ton frère dans le secret de ton coeur, tu le reprendras avec assurance mais tu ne te chargeras pas de son péché.
18: Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas aucun ressentiment contre les enfants de ton peuple et tu aimeras ton prochain comme toi même: Je suis le Seigneur.
 
( Veuillez lire le commentaire sur Metzora afin de comprendre l\’article qui va suivre)http://rabbishimon.com/index.cfm/feature/92_21

Le Zohar nous dit que Kedoshim contient la Torah entière. Si le Zohar fait cette déclaration importante, il est nécessaire de nous y arrêter et de savoir pourquoi. Cette partie n\’est pas très grande, mais d\’une immense profondeur spirituelle.

Nous allons tout de suite le comprendre mais laissez moi vous demander ceci.
Lorsqu\’une personne tire sur quelqu\’un pour le tuer mais qu\’il le manque, l\’a t\’il tué ? 

Vous êtes tentés de dire non, puisqu\’il l\’a manqué , il ne l\’a pas tué. Vous avez raison, mais spirituellement vous avez tort. 

Lorsqu\’une personne a le désir de tuer quelqu\’un, il l\’imagine déjà mort et s\’il met son acte en action, il tue l\’autre personne; L\’apparence physique n\’a aucune importance au regard de l\’intention de tuer de la personne.

S\’il avait l\’intention de le tuer et qu\’il s\’arrête en chemin, ce serait différent car il aurait fait un nouveau choix qui aurait annulé le précédent.

Faisons une petite leçon de physique nucléaire.
Le nom de la leçon est « Est ce que la matière existe

Nous savons, grâce aux scientifiques, que chaque atome est entouré d\’un champ électromagnétique qui est pure énergie et non matière. Il y a même un champ autour des électrons et du noyau, ainsi qu\’autour des particules qui forment l\’électron gravitant autour du noyau et ainsi de suite. Les atomes en fait ne se touchent jamais . Ils sont en mouvement constant.

Tout ce que nous voyons et que nous percevons comme matière, n\’est en fait qu\’un reflet de la lumière, projetée sur un écran à l\’arrière de l\’oeil. C\’est une image inversée que notre cerveau a besoin d\’interpréter.

Sans vouloir aller trop loin, je vous demande une fois de plus: est ce que la matière existe? Quelle est la force qui maintient les champs d\’énergie dans un schéma particulier?

J\’espère vous avoir suffisamment préparé pour la déclaration suivante.

Lévitique 19:1
"דַּבֵּר אֶל-כָּל-עֲדַת בְּנֵי-יִשְׂרָאֵל, וְאָמַרְתָּ אֲלֵהֶם–קְדֹשִׁים תִּהְיוּ:
כִּי קָדוֹשׁ, אֲנִי יְקוָק אֱלֹהֵיכֶם"
 
 «Adressez vous à toute la communauté des enfants d\’Israël et dites leur:
Vous serez saints, car Moi le Seigneur, votre D., Je suis sain»

 Il n\’y a ici aucune condition. C\’est simple, soyez sain, car Je suis sain.

Votre forme existe dans l\’espace qui est D. Votre matière individuelle se manifeste par des trames d\’énergie qui font ce que vous êtes. C\’est l\’ensemble de vos désirs qui caractérise votre récipient et qui attire la lumière à l\’intérieur, en liaison interne et externe avec «l\’espace».

Maintenant que vous avez cela en tête, lisez et relisez la Parasha . Vous la comprendrez alors d\’une manière différente, car le mystère vient juste d\’être dévoilé. D. nous fait le don d\’être avec nous à chaque battement de notre coeur Il est sain et tout ce que vous faites, agit sur les trames énergétiques qui utilise la lumière du Créateur pour nous garder en mouvement et pour que l\’ego accompagné de ses désirs se manifeste.

Si nous accomplissons des actions qui ne sont pas saintes, nous contaminons la sainteté à l\’intérieur.

Nous ne pouvons pas maudire les sourds (Lév: 19:14)car nous sortons de la sainteté. Peu importe s\’il nous a entendu ou pas. Si quelqu\’un vole sans se faire prendre, il est toujours un voleur. Si dans ton coeur, tu détestes ton frère (Lév: 19:17), tu n\’as pas besoin de l\’exprimer pour que les effets se manifestent dans ton espace.

De «porter un péché en soi» affecte notre âme ( les trames énergétiques). Lorsqu\’il est dit «il aura son sang sur lui», ce sont les conséquences du péché qui s\’enregistrent dans le sang. Chaque péché élève une barrière entre la lumière et le récipient. Si il n\’y a aucune similitude avec la lumière, l\’ADN est transformé et laisse entrer l\’iniquité.

Rabbi Simon dit dans le Zohar que lorsque l\’iniquité est en ville, de ne pas aller pas sur les marchés ( où se trouvent les gens). Lorsque l\’iniquité se trouve dans l\’espace, il vaut mieux de s\’en tenir écarté.

Chaque personne est responsable de ses propres actions et pour tout ce qui est dans son espace environnant. Lév(19:17) nous enseigne de prendre soin de notre prochain, de s\’assurer qu\’il suit les chemins de la lumière, sinon, nous prendrons en charge ses péchés. Ses actions ont un impact sur l\’espace que nous partageons et nous affectent. Lév(19:18) nous recommande d\’unifier notre espace avec celui des autres, car la lumière ne veut pas se limiter à vous. Le fait de partager nous lie ensemble et permet à la lumière de s\’étendre au delà de nous mêmes.

Imaginez que tout le monde soit encore relié à leurs mères par le cordon ombilical, vous verriez alors un arbre immense de personnes reliées entre elles. La lumière désire que nous atteignons ce point où nous verrons l\’autre comme nous mêmes et aucune séparation existe.

Lév( 19:4) nous demande de ne pas nous tourner vers des idoles. Les idoles sont les «objets» illusoires que nous voulons avoir et auxquels nous voulons être liés. Ils ne sont pas la lumière et nous empêchent d\’être relié à ce qui est important.

Lorsqu\’il est dit que D. nous a créé à son imageבְּצֶלֶם אֱלֹקים בָּרָא אֹתוֹ. Il en est exactement ainsi. Le mot \’image\’ en hébreu \’ְצֶלֶםa la même valeur numérique que le mot \’ arbre\’, עץ C\’est l\’arbre de vie qui en nous et à l\’extérieur. Les idoles sont les illusions qui nous relient à l\’Arbre de la Connaissance, du Bien et du Mal.

Regardez dans le miroir, trouvez la lumière et accrochez vous à elle. Maintenant demandez vous, ce que D. ferait.

Chacun d\’entre nous porte sa propre arme et est prêt à tirer et de ce fait les conflits envahissent notre monde atteint du cancer et qui a perdu sa direction.

Lorsque vous pensez faire mal à quelqu\’un, rappelez vous que vous vous faites mal tout d\’abord à vous . Ne vous tirez pas dessus!

Restez dans la lumière, soyez sains!

 

© 2017 Rabbi Shimon.com Suffusion theme by Sayontan Sinha